background

Rénovation

Besoin d'une installation de chauffage plus écologique et plus performante ?
D'entreprendre la rénovation de vos sanitaires ?
D'améliorer la qualité de l'air ambiant de votre espace ?

Avec, à la clé, une diminution de votre facture d'énergie.

Quelles sont les raisons de rénover votre bâtiment

batiment

Maintien de la valeur de votre bâtiment

chaudiere

Installation en fin de vie, passage aux énergies renouvelables

salle de bain

Envie de relooker votre salle de bain

Aides financières / subventions

Recourir à une société qualifiée vous permet également de bénéficier des aides de l’État et des communes et notamment des différentes déductions accordées pour la mise en place d'un système à énergie renouvelable.
Le Programme Bâtiments est l'un des principaux outils à disposition des propriétaires et des institutions afin de les soutenir financièrement (subventions) lors de travaux d'assainissement. Avant le début des travaux, nous pouvons vous aider pour effectuer les demandes en ligne.
 

Déduction d'impôt 

La déduction d'impôt est un dispositif fiscal qui permet de réduire vos impôts sur le revenu d’une partie des dépenses occasionnées lors de travaux d’amélioration énergétique réalisés dans les habitations.
 
Immeubles, maisons individuelles ou appartements en PPE, propriétaires bailleurs, etc…
Image

Installer ou rénover un système de chauffage

Les différentes formes de chauffage évoluent sans cesse. Pour une nouvelle construction ou alors pour la rénovation de votre chauffage, remplacer ou choisir son système de chauffage représente un investissement financier important qui conditionne l’avenir de votre bâtiment. Il est possible de remplacer votre installation de chauffage fossile par l’une ou la combinaison des installations ci-dessous :

  • Chauffage à bois

    Le bois est une excellente source d’énergie du point de vue climatique. Au cours des dernières années, les installations à bois ont fait des progrès techniques pour améliorer leur système de combustion et émettre moins de polluants, notamment grâce à des filtres à particules. Les chaudières automatiques à bois s’installent dans des locaux techniques, à côté d’un silo à copeaux de bois "pellets" qui peuvent alimenter des bâtiments allant de la villa individuelle aux grands immeubles.

  • Pompe à chaleur

    La géothermie (sol-eau), l'aérothermie (air-eau) et l'aquathermie (eau-eau) sont tendances. Installer une pompe à chaleur répond à un besoin de plus en plus vital : conserver un confort hivernal en limitant le montant des factures de chauffage. Le rendement des PAC est intéressant grâce aux calories captées dans l'air ou dans la terre. Sachez qu’une pompe à chaleur mal installée peut provoquer d'importants dysfonctionnements et réduire significativement sa durée de vie. Seuls des professionnels peuvent vous garantir une mise en place et le bon fonctionnement de votre équipement de chauffage en toute sécurité.
    L’installation ou l’entretien d’une pompe à chaleur réclame une bonne expertise et diverses connaissances.

  • Capteurs solaires thermiques

    On compte entre 0,5 et 1 m2 de capteurs solaires thermiques par personne pour un immeuble locatif, et entre 1 et 1,5 m2 pour une maison familiale (on y pose généralement entre 4 et 6 m2). Pour faire des réserves d'eau chaude sanitaire, le chauffe-eau a un volume plus important que pour une installation sans capteur. Il existe également des installations solaires à accumulation thermique qui demandent des stocks encore plus importants.

  • Capteurs solaires photovoltaïques

    Les panneaux solaires photovoltaïques fonctionnent grâce à des matériaux semi-conducteurs qui convertissent une partie du rayonnement du soleil en électricité. En Suisse, le soleil délivre annuellement sur chaque mètre carré une quantité d’énergie comprise entre 1000 kWh (en plaine, au nord du pays) et 1500 kWh (en altitude). Une installation photovoltaïque peut être rajoutée ou intégrée en toiture. Une installation photovoltaïque privée est le plus souvent raccordée à un réseau électrique d’un fournisseur,  afin de lui revendre tout ou une partie de sa production d’électricité solaire (autoconsommation).

  • Distribution de chaleur dans les locaux

    Le  ressenti par les personnes est souvent subjectif et difficile à définir. Une bonne température est ni trop chaude ni trop froide.

     Il est possible d'obtenir une température ambiante idéale par planchers chauffants à  basse température,  par des corps de chauffe, etc...

    De plus, une bonne isolation de l'enveloppe du bâtiment, une répartition homogène du circuit ainsi qu'un équilibrage de la distribution de la chaleur permettent d'obtenir une température agréable et constante.

Energie: https://www.fr.ch/dee/sde/sommaire/subventions-en-matiere-denergie

Rénovation Sanitaire

Vous êtes un particulier, un maître de l'ouvrage ou une gérance immobilière ?
En tant que professionnel expérimenté, nous sommes en mesure de vous conseiller sur l’aménagement, quelle que soit sa configuration.
La rénovation de salle de bain est souvent motivée par le désir de se donner plus d’espace et de confort.

Nous réalisons tous les projets de rénovation de salle de bain dans le respect de vos besoins et envies qu’ils soient de nature esthétique, technique et économique.

Rénover sa salle de bain dans le but d’en faire une pièce où l’on passera plus de temps est monnaie courante de nos jours. Notre conseiller professionnel évaluera vos besoins et vous proposera la solution la mieux adaptée, prenant en compte tous les paramètres de faisabilité et respectant scrupuleusement les recommandations des fabricants.

Demandez des devis pour vos sanitaires ou votre installation de salle de bain

Qu’est-ce qu’une installation sanitaire ?

Les sanitaires forment l’ensemble des équipements nécessaires à la propreté et à l’hygiène dans un logement. Une installation sanitaire peut ainsi être constituée de multiples éléments : une douche, une baignoire, des WC, un lavabo, un évier, un chauffe-eau, etc...

Il est assez délicat de dégager un budget global pour une installation sanitaire sans avoir plus de détails sur sa composition. Le budget de votre installation sera donc plus ou moins élevé en fonction de vos besoins et de vos préférences.

Il est intéressant de se renseigner sur le prix d’installation des sanitaires lors de travaux de construction ou de rénovation. Et pour cause, un tel chantier peut représenter plusieurs milliers de francs de dépenses. Sur un sujet très similaire, n’hésitez pas à découvrir nos recommandations et estimations de prix de pose d’une salle de bain.

Naturellement, il est indispensable de nous demander un devis de sanitaires si vous souhaitez connaître un tarif 100% vérifié, pour vos sanitaires ou votre installation de salle de bain ou si vous souhaitez des installations spécifiques.

Image

Vous aimeriez disposer d’une estimation plus précise pour calculer le montant de vos travaux ?

Nous pouvons vous aider à calculer un budget mieux adapté à votre logement ou à votre projet de construction ou de rénovation !
 
Un devis de pose de salle de bain vous permet de connaître un tarif garanti. Nous pouvons vous conseiller de manière suivante :
 
» Avoir une idée précise des prix du marché,
» Comparer les équipements qui vous sont proposés,
» Comparer les tarifs des fournisseurs,
» Profiter de la meilleure offre qualité/prix,
 
Si vous souhaitez recevoir rapidement quelques estimations, notre formulaire de demande vous permet de recevoir un devis gratuit et sans engagement.

Demandez un ou plusieurs devis

De quoi dépend le coût d’une installation sanitaire ?

 

Les principaux facteurs de prix

Le montant que vous allez payer dépend en grande majorité des éléments suivants :

L’équipement : pour commencer, la quantité d’équipements dont vous aurez besoin est un premier facteur. Le budget n’est pas le même si vous souhaitez simplement une douche et un lavabo ou si vous souhaitez une salle de bain complète avec baignoire et WC.

La gamme : en plus de la quantité d’équipements, la qualité représente aussi une part importante du prix. Pour exemple, le prix d’une cabine de douche peut aller de CHF 1'000.00 à plus de CHF 5'000.00. Il est donc évident que choisir de l’équipement haut de gamme pourra doubler ou tripler votre budget.

La pose : le coût de pose représente jusqu’à 30% du montant à payer.

Les canalisations : dernier détail, mais non des moindres, les coûts des installations sanitaire peuvent vite grimper si des modifications sont nécessaires sur les canalisations et les arrivées d’eau chaude et froide. Lors d'une rénovation complète, le coût de pose des canalisations est particulièrement élevé (travaux de maçonnerie) !

Les frais d'aménagement intérieur

Notez que nous nous sommes avant tout attardé sur le coût des équipements sanitaires. Mais pour équiper une pièce d’eau, il faut aussi prendre en compte les frais d’aménagement intérieur. De nombreux éléments peuvent venir rajouter quelques centaines ou milliers de francs au coût de votre équipement :

le revêtement de sol (carrelage),
le revêtement mural (carrelage mural et peinture),
les meubles,
les cloisons,
etc...

N’hésitez pas à nous demander dès à présent un devis d’aménagement de sanitaire si vous souhaitez connaître un budget parfaitement adapté à vos besoins !

Et si vous souhaitez continuer à vous renseigner sur le prix des différents artisans, n’hésitez pas à consulter notre article. Il sera très utile pour compléter les estimations déjà présentes dans cet article.

Demandez nous dès à présent vos devis d’installation sanitaires !

Comment installer ou faire changer votre système de ventilation ?

Vous devez installer ou faire changer votre système de ventilation ?
Que ce soit dans le cadre de la rénovation de votre cuisine, de votre salle de bain ou d’un projet plus global au sein de votre logement, il y a des étapes essentielles à suivre pour vous s'assurer d’un résultat optimal.

Demandez nous dès à présent un devis

Nos suggestions pour vous aider à rénover sereinement votre dispositif de ventilation.

 

1. Pourquoi est-il important d'avoir un système de ventilation efficace dans votre logement ?

La qualité de l’air intérieur nous alerte tous les jours sur la dangerosité des polluants que nous respirons dans les environnements clos (logements, bureaux, écoles, etc...). Ces polluants peuvent être des Composés Organiques Volatiles (COV), des moisissures ou des polluants provenant de l’extérieur (tels que les pollens, des gaz ou encore les particules fines issues du trafic routier).

Les conséquences de l’exposition quotidien à ces polluants sur notre santé peuvent être plus ou moins graves : irritations cutanées, toux, maux de tête, nausées ou encore le développement de pathologies plus graves liées au système respiratoire.

La Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) double flux apporte plus de confort et une meilleure qualité d’air dans le logement par la présence d’un filtre sur l’air entrant et permet également de réaliser des économies d’énergie en récupérant de 60 à 90% des calories présentes dans l’air extrait.

Pour que votre logement soit sain et aéré, il est donc primordial d’y renouveler l’air régulièrement. Assurer une bonne ventilation naturelle ou mécanique (choix du bon système, débit efficace, filtre renouvelé et un entretien régulier) vous permet de :

Protéger la santé de votre famille (notamment des problèmes respiratoires) en évacuant une part importante des polluants issus des produits ménagers, des meubles, des moquettes, de la cuisine, etc...
Limiter la dégradation de votre logement (moisissures, papiers peints ou peintures qui s’abîment, etc.) en évacuant l’humidité.

 

Notre conseil

L’aération quotidienne de votre logement

dix minutes, deux fois par jour, le matin et le soir !
combinée à un système de ventilation efficace reste le meilleur moyen de respirer un air plus pur chez soi !

 

2. Définissez les éléments du système de ventilation à améliorer

Dans un projet de travaux d’amélioration du système de ventilation, un diagnostic du système de ventilation est une étape essentielle. Nos experts vous guident pour évaluer l’état de votre installation et déterminer ce qu’il est nécessaire de rénover.

Identifiez le type d’aération déjà existant

Avant d’entreprendre la rénovation de votre ventilation, il est impératif de faire le point sur vos équipements et sur les différents systèmes d’aération ou de ventilation de votre logement. Regardez si vous avez :

Une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC)
Des entrées d’air dans les fenêtres des pièces de vie (chambre, séjour, salle à manger…) et des bouches d’extraction d’air dans les pièces humides (cuisine, salle de bain, WC).

a. Que faut-il savoir sur la VMC simple flux ?

Plus efficace qu’une ventilation naturelle classique, la ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple flux assure le renouvellement permanent de l’air intérieur. Quelles sont les caractéristiques de ce système ? Nos experts vous expliquent tout et vous donnent des conseils pratiques pour votre logement.

La VMC, assure le renouvellement permanent de l’air intérieur dans toutes les pièces de votre logement. Elle permet aussi de préserver le bâtiment, en évacuant l’humidité intérieure, qui peut favoriser le développement de moisissures. Plus efficace qu’une ventilation naturelle classique, elle répond aux exigences de débit de renouvellement d’air.

b. Comment fonctionne une VMC simple flux ?

De manière générale, l’air neuf pénètre dans les pièces principales (salon, chambres, etc...) par des entrées d’air en façade. L’air « vicié » est évacué par des bouches d’extraction situées dans les pièces humides (cuisine, salle de bain, WC, etc...) reliées à un groupe moto-ventilateur appelé extracteur. Ce dernier crée le tirage d’air mécanique des entrées d’air aux bouches d’extraction. La chaleur contenue dans l’air réchauffé lors de son parcours à travers le logement est rejetée dans l’atmosphère sans pouvoir être récupérée, on parle alors de « simple flux ».

Le système VMC adapte son débit au niveau du taux d’humidité dans l’air grâce à un capteur. Cette régulation se fait par des bouches d’extraction hygroréglables : le débit de ventilation est modulé au niveau des bouches d’extraction et d’entrées d’air. La VMC hygroréglable a l’avantage de permettre de générer des économies d’énergies.

c. Quelles sont les précautions à prendre pour un bon fonctionnement de la VMC simple flux ?

Si vous avez une cheminée ou un insert, veillez à l’équiper d’une trappe de fermeture.

Prévoyez une entrée d’air obturable indépendante lors de l’installation par un spécialiste. En effet, le tirage d’une cheminée ou d’un insert peut être perturbé par le fonctionnement de la VMC.

Si vous changez le revêtement de sol, préservez le détalonnage des portes.

Cet espace permet le passage de l’air sous la porte lorsqu’elle est fermée. Il est donc essentiel à la bonne circulation de l’air dans tout le logement. Veillez à ce qu’il fasse entre 1 et 2 cm.

Veillez à bien entretenir les bouches d’entrée et d’extraction d’air.

Les bouches s’encrassent rapidement : dépoussiérez-les tous les mois avec un chiffon sec ou avec l’aspirateur. Quand c’est possible, pour les bouches d’extraction, déboîtez-les de leur support et lavez-les.

Un dispositif  de ventilation a bien été installé chez vous, mais est-il assez efficace pour vous offrir une bonne aération et une qualité de l’air optimale ? Voici trois gestes simples pour le vérifier.

A. Examinez l’état de vos entrées d’air, situées généralement dans les menuiseries ou dans les coffres de volets roulants et vérifiez vos bouches d’extraction, en partie haute, dans les murs ou plafonds des pièces humides (salle de bain, cuisine, WC). Sont-elles détériorées, encrassées ou obstruées ?

B. Évaluez leur fonctionnement. Dans le cas d’une VMC : Placez une feuille de papier très fine devant chaque bouche d’extraction. Si elle reste collée, c’est que votre ventilation fonctionne. Pour les entrées d’air, placez à nouveau la feuille et assurez-vous que cette dernière est bien repoussée (signe que la bouche est opérationnelle). Vous pouvez aussi vous assurer  par le toucher que l’entrée d’air fonctionne (en plaçant votre main devant cette dernière).

C. Veillez aux autres signes de mauvaise ventilation comme les traces d’humidité sur les murs, les moisissures ou encore une buée persistante longtemps sur le miroir après l’utilisation de la douche.

Consultez les diagnostics amiante et plomb

En cas de travaux de rénovation importants de votre système de ventilation, les diagnostics amiante et plomb sont obligatoires afin de protéger vos proches et les professionnels qui interviendront sur le chantier.

Si les diagnostics révèlent la présence de ces matériaux dangereux, des précautions particulières devront être prises sur le chantier et le traitement des déchets devra être suivi avec la plus grande prudence.

Avant de démarrer des travaux, faites appel à un professionnel certifié par un organisme certificateur accrédité.

 

3. Faites le point sur votre budget et les aides financières

Vos tests ne sont pas concluants ou pire vous constatez que vous n’avez pas de système de ventilation. Vous envisagez donc sérieusement des travaux de rénovation. Mais comment procéder ? À ce stade, la question du budget se pose. Ce dernier variera sensiblement selon l’ampleur des travaux. 

Il existe plusieurs solutions de financement : prendre un crédit travaux auprès d’un établissement bancaire ou obtenir l’accord pour des aides financières, notamment si vous effectuez des travaux globaux (avec par exemple des travaux d’isolation). Ces aides sont attribuées entre autres par  les cantons et certaines communes.

 

4. Choisissez les bons professionnels pour les travaux d'amélioration de votre ventilation

Pour vous aider à définir le scénario de ventilation le plus efficace et le mieux adapté à votre logement et votre budget, faites appel à nos professionnels spécialisés. Ils seront à même de vous orienter sur la nature des travaux à effectuer : réparer ou changer votre ventilation.

Vous cherchez à remplacer votre installation de chauffage, votre installation sanitaire ou encore votre ventilation

Parlez-en avec nos équipes de Y.novation qui mettront leurs connaissances au service de votre projet.