Pourquoi est-il essentiel d’entretenir les installations de ventilation ?

17 septembre 2018 écrit par Patrick Bligh
entretenir-les-installations-de-ventilation

Si autrefois la ventilation des lieux d’habitation se faisait plus ou moins naturellement en ouvrant notamment les fenêtres. Les habitations et techniques ont bien évolué, offrant ainsi un meilleur confort aux habitants. Mais ne pas entretenir vos installations de ventilation n’est pas sans risque.

La ventilation : un terme pour plusieurs systèmes

Lorsque l’on parle de ventilation on parle en fait de plusieurs systèmes possibles. Il est important de connaître les caractéristiques et points forts de chaque système afin de faire un choix éclairé. On retiendra 3 types de ventilation principaux :

  • La ventilation simple flux extraction: ce système a l’avantage d’être le plus simple de conception et d’installation. De ce fait l’investissement financier est limité et l’entretien est facilité. En revanche il n’est absolument pas adapté en cas d’environnement pollué, de locaux à forte occupation continue ou présentant de grandes hauteurs sous plafond. Dans ces derniers cas la distribution des flux peut alors être aléatoire et l’on constate de fortes déperditions.
  • La ventilation double flux indépendant : Ce mode de ventilation permet de maîtriser à la fois les débits insufflés et ceux extraits tout en présentant un isolement acoustique. L’air neuf peut être préchauffé et les débits modulés afin de faire des économies d’énergie et d’améliorer le confort. A noter toutefois quelques inconvénients à cette installation avec notamment la consommation des auxiliaires et une répercussion des débits de renouvellement d’air sur le dimensionnement du chauffage.
  • La ventilation double flux avec récupération: Ce troisième système de ventilation a un coût de départ plus conséquent que les deux précédents mais ses performances sont également supérieures avec une répercussion limitée sur le dimensionnement du chauffage mais également des possibilités accrues en terme de pré-chauffage ou refroidissement de l’air neuf. La ventilation double flux avec récupération apporte un réel confort thermique dans le bâtiment tout en permettant de faire des économies d’énergie.

Retrouvez tous les conseils de nos experts dans notre guide ! 

Bien entretenir sa ventilation pour profiter d’un air sain dans les habitations

La VMC renouvelle l’air et sert à évacuer les particules fines polluantes vers l’extérieur de la maison.

Tout au long de son fonctionnement. La VMC accumule les salissures et les poussières en raison du flux d’air qui transite à travers ce dispositif. Une VMC non entretenue devient moins efficace et va vieillir de manière prématurée par une perte de charge importante générée par les filtres. D’autre part, en fonction des modèles on pourrait constater une surchauffe pouvant aller jusqu’à l’incendie. Côté santé, des moisissures peuvent faire leur apparition en raison de l’humidité qui s’installera dans les pièces de vie nuisant ainsi à la santé des occupants. Entretenir sa ventilation est donc un enjeu de santé.

Dans le même registre on trouve également les humidificateurs dont un entretien régulier est impératif en raison de la recirculation de l’eau, qui pourrait provoquer de la légionellose. Une maintenance des systèmes de ventilation régulière s’impose pour le bien-être des personnes.

 

Quelles parties de la VMC nécessitent un entretien et un contrôle régulier ?

Une VMC est constituée de plusieurs parties qui doivent être contrôlées soigneusement et le cas échéant entretenues afin de garantir un fonctionnement optimal de l’installation.

  • Les prises d’air frais et d’air vicié : Ces grilles sont généralement installées à l’extérieur des bâtiments. Il est important de vérifier qu’elles ne sont pas obstruées par des feuilles, des particules, des résidus, etc. et que l’air circule correctement.
  • Les portillons de visite situés sur les gaines permettent de vérifier et d’enlever toute salissure et poussière. Aussi, les grilles de reprise et les diffuseurs de pulsion devront faire l’objet d’un contrôle visuel. Cela fait partie du bon entretien de la ventilation.
  • Le monobloc de ventilation: C’est dans cet appareil que l’on trouve le ventilateur ainsi que le filtre. Ce dernier doit être maintenu propre et l’état du filtre est à vérifier. Sans entretien de ce dernier, les salissures et poussières s’accumulent et nuisent au bon fonctionnement des installations.
  • Les connections électriques et mécaniques : le servomoteur, l’échangeur, les batteries ainsi que leurs bacs de récupération. Ces éléments doivent être aussi vérifiés pour éviter les pannes et les dérangements. Entretenir sa ventilation ne s’improvise pas et il est conseillé de faire appel à un professionnel.

 

Quels risques si je n’entretiens pas ma ventilation correctement ?

Les installations de ventilation sont des systèmes essentiels à toute habitation. Il existe d’ailleurs une obligation sanitaire de prévention des bâtiments qui doit assurer une ventilation minimum pour certains types de locaux.

Ne pas entretenir sa ventilation peut conduire à divers désagréments :

  • Mauvaises odeurs : l’air frais n’est plus ventilé correctement et les conduits laissent remonter de mauvaises odeurs.
  • Apparition de moisissures et risques d’allergie : la mauvaise ventilation de l’air ne permet pas de chasser l’humidité. De ce fait des moisissures risquent d'apparaître. Il est également important de s’assurer d’avoir un air sain pour réduire les risques d’allergie.
  • Baisse des performances et déperdition énergétique: des installations non entretenues ne fonctionnent pas comme elles le devraient. Elles ont donc tendance à consommer plus, à avoir un rendement moindre et ne vous permettent donc pas de faire les économies que vous devriez.

 

Afin de bien entretenir vos systèmes de ventilation n’hésitez pas télécharger notre guide gratuit sur la maintenance et profitez ainsi des conseils de nos experts !

cta-guide-de-la-maintenance-y-group 

Nous vous conseillons de lire aussi

curage-canalisations-apres-chantier
6 décembre 2018
Pourquoi opter pour un curage des canalisations après un chantier ?
Lire la suite
Pourquoi-utiliser-un-hydrocureur
29 novembre 2018
Débouchage des canalisations: pourquoi utiliser un camion hydrocureur ?
Lire la suite

Restez informés de nos dernières publications

Rejoignez les architectes et ingénieurs suisses déja inscrits et recevez chaque mois notre newsletter.